Voici les principaux aspects techniques ainsi que des schémas de principe d’une chaudière bois à chargement automatique avec ou sans système d’hydro-accumulation. Outre son fonctionnement, nous nous intéressons au choix de l’emplacement et au dimensionnement du local de chaufferie, au type de régulation de la chaudière et enfin le cas du ballon tampon.

Principe de fonctionnement général

  1. Le système de désilage permet l’extraction du combustible dans le silo de stockage.
  2. Le système de transfert achemine le combustible (granulés ou plaquettes) du silo de stockage vers le foyer de la chaudière.
  3. L’allumage du combustible s’effectue automatiquement soit
    • par une résistance électrique
    • par de l’air chaud pulsé (décapeur thermique).
  4. Un ventilateur amène l’air de combustion nécessaire.
  5. La chaleur produite est transmise au chauffage via des tubes de fumées (échangeur thermique).
  6. L’échangeur est conçu pour retenir le plus de chaleur et les poussières (traitement des fumées). Il est indispensable d’évacuer régulièrement les poussières pour avoir un bon échange de chaleur.
  7. Le nettoyage de la chaudière (évacuation des cendres du foyer et des poussières des échangeurs) est effectué par un système de décendrage automatique dans un cendrier.

Schémas de principe

 

Le local de chaufferie

La chaudière sera installée sur un socle maçonné afin de la maintenir hors d’eau. Il est important de bien choisir l’emplacement du local de la chaufferie, celui-ci devant être au plus près des zones à chauffer et du lieu de stockage afin de limiter les pertes en chaleur et de rendre l’approvisionnement de la chaudière plus pratique.

La régulation des chaudières bois

En règle générale, la régulation des chaudières au bois est plus lente que pour le gaz ou le fioul (la combustion du bois ne s’arrêtant pas instantanément). Il existe deux types de système de régulation sur une  chaudière à bois, électromécanique ou électronique.

Le ballon tampon (ou hydro accumulation)

Cet élément n’est pas systématiquement installé sur une chaudière à alimentation automatique, mail il peut être souvent recommandé. Le ballon tampon permet le stockage d’un surplus de chaleur ou le couplage avec une autre source d’énergie (comme une installation solaire par exemple).