Faire le choix du type d’installation est un des éléments primordiaux dans le choix d’une chaudière à bois. Quels sont les avantages et inconvénients des deux solutions ? En effet, les contraintes d’espace et surtout de coût peuvent dès maintenant vous faire opter pour la première solution, tandis que si c’est le confort et la tranquillité qui priment, la seconde sera probablement préférable.

Choisir une installation semi-automatique (ou à trémie)

Les caractéristiques d’une telle installation sont :Schéma chaudière bois semi-automatique

  • Un stockage au volume limité (100 à 1000 litres), appelé trémie, intégrée à la chaudière.
  • Une autonomie de 1 à 5 jours, fonction des besoins de chauffage et du combustible utilisé.
  • Une alimentation  de  trémie  manuelle  imposant  une manutention  fréquente  du  combustible,  pouvant  être automatisée (vis sans fin).
  • Un coût limité.
  • Un encombrement restreint.

Choisir L’installation entièrement automatique (à silo de stockage)

Les caractéristiques de ce type d’installation sont :

  • Schéma chaudière bois automatiqueUn silo de stockage à proximité immédiate du local de chaufferie.
  • Un silo de capacité importante permettant au maximum 2 livraisons par an.
  • Une alimentation automatique et directe de la chaudière.
  • Une autonomie avantageuse, limitant la manutention pour l’utilisateur.
  • Un coût plus élevé de chaudière que les semi-automatiques.

A noter que d’autres solutions existent avec le cas de la chaudière bois à bûches à chargement automatique optionnel.