Le chauffage domestique au bois concerne les maisons individuelles. Il est généralement associé à la combustion du bois de chauffage sous forme de bûches, et très marginalement au bois déchiqueté.

Selon une étude récente, le bois de chauffage est utilisé, comme chauffage de base ou en appoint, par 6 millions de ménages résidant en maison individuelle, soit un total supérieur à 50 millions de stères par an.

Le bois de chauffage : une utilisation principalement en milieu rural

Près de la moitié est auto-consommée par des familles souvent d’origine rurale. Le reste fait l’objet de transactions se situant en moyenne autour de 50 €/stère (avec de très fortes variations régionales), ce qui met le bois de chauffe à un prix voisin du fioul domestique et du gaz naturel, mais trois fois moins cher que l’électricité, d’où son succès dans l’habitat pavillonnaire en complément du chauffage électrique.

Le bois de chauffage est particulièrement difficile à cerner du point de vue de la statistique car il s’agit pour l’essentiel d’une énergie non commerciale, qui emprunte des circuits de proximité ne faisant pas toujours l’objet d’une facturation et / ou d’une saisie informatique ou statistique (économie grise).

A consulter également :

Résumé et notes : bois de chauffe, alternative au chauffage électrique, économie grise, habitat pavillonnaire, maison individuelle.